01

Léopold, c'est un gentil gamin, c'est pas la question. Toujours levé et lavé avant tout le monde, à se faire cramer ses petites brioches avant qu'on ait le temps de lui préparer des pancakes ou des omelettes qui nourrissent vraiment. D'ailleurs, c'est MON gamin, c'est pas la question.

Mais y'a un problème avec ce gosse.

02

Il est toujours prêt à aider, ça, on peut pas se plaindre. Mais justement, il en fait tellement que c'en est inquiétant.

03

Tenez... c'est pas faire du zèle, franchement, venir faire mon côté du lit quand je suis sous la douche et que sa mère dort encore ?

L'ordre et la propreté, chez lui, ça tourne un peu à l'obsession.

02b

"Papa, papa, quand est-ce qu'il va sur le pot le bébé ? Il pue le bébé, c'est dégoûtant, il fait sur lui comme Maman, je les aime pas"

Comme vous pouvez le constater, il en veut toujours à sa mère pour cette histoire d'anniversaire...

04

Mais si y avait que ça... Le gamin, s'il prend beaucoup d'initiatives niveau récurage, douche et p'tites brioches, il en a aucune pour des choses aussi bêtes que manger et dormir. Faut toujours l'appeler à table, sinon c'est comme s'il osait pas venir se servir. A la place, il va perdre une heure à vous cramer sa p'tite brioche pas nourrissante pour deux sous.

Pour le sommeil, c'est pire. Faut le rappeler à l'ordre une bonne dizaine de fois. Bon, j'exagère un peu, mais c'est presque ça. Des fois, vous lui ORDONNEZ d'aller se coucher, il trouve le moyen d'aller faire autre chose.

05

L'autre soir par exemple... Il s'est écroulé au milieu du séjour parce qu'au lieu d'aller dormir comme je lui avais dit, il a changé d'avis et il s'est mis en tête d'aller faire un câlin à Docile.

06

A côté de ça, et c'est bien ça qui m'inquiète le plus, il sait pas s'occuper. Il reste des fois des heures tout prostré sur le lit à songer à je-ne-sais-quoi en se balançant le regard dans le vide.

On sait pas quoi inventer pour le distraire. La télé, vous lui proposez, il hausse les épaules d'un air dégoûté et il rechigne à s'assoir. Après ça, il la regarde deux minutes et il l'éteint (que vous la regardiez aussi ou pas, hein). On a essayé toutes les chaînes, mais même Youpi TV ça l'intéresse pas.

"Ah, il est dégoûtant le lapin, beurk, je l'aime pas !!!"

06b

La peinture, ça l'intéresse déjà un petit peu plus, alors on lui a installé un chevalet dans sa chambre. Lui, il a voulu qu'on le mette derrière la porte, comme ça il s'est fait un "petit coin à lui". Ca, pour un petit coin, franchement, ça vous semble confortable d'être coincé comme ça entre la porte et le mur ???

Mais même ça, faut lui dire d'y aller. Faut jamais le laisser décider seul, sinon il vous récure la maison du sol au plafond avant d'aller glandouiller sur son lit pour finir par s'affaler comme un zombie sur le sol.

07

A part ça, il aime... l'école. Il veut tout le temps faire ses devoirs et ramener des 20/20, même le dimanche... Oui, je sais, j'devrais être content. Sauf que quand votre môme il a un problème de distraction, qu'il refuse de regarder la télé et qu''il insiste pour faire ses devoirs, après, il pleure que ça va pas du tout. Tu m'étonnes.

09

Y a les chiens aussi, ça, il les aime bien. Il a appris à Docile à faire le mort. Je sais pas où il a été pêcher ça. Quand même, si c'est pas des idées morbides qui lui traversent le crâne, quand il se balance sur son lit...

Enfin, parlons un peu de Léonard. Vous le voyez, le bébé, dans le coin, dans les bras de sa maman ? Non, vous l'aviez pas remarqué, hein ? Ben ça, c'est tout Léonard : de la crème de bébé.

01

Mais avec lui aussi, on a quand même un problème. Il veut pas grandir. C'est comme s'il voulait rester collé toute sa vie contre sa maman (notez que moi, je le comprends, hein...)

"C'est parce qu'il se fait tout petit, ce bébé, il sent que y'en a que pour Léopold et son problème de distraction. Faut qu'on lui fasse une belle fête" m'a dit Irène, qui passe trop de temps à discuter avec Thierry Maboul et/ou à lire Marie Claire, et m'a ressorti cette envie de fête de derrière les fagots. Vu l'expérience de la dernière fois, vous vous doutez bien que j'étais pas très chaud.

Mais Irène est restée catégorique : il fallait une fête là, maintenant, tout de suite, sinon Léonard il resterait comme le petit nain qui refusait de grandir dans je sais plus quel film.

Je résiste mal à Irène... Pour pas faire de catastrophe, j'ai juste invité n'importe qui Marylène Bertin. C'est le premier nom sur lequel je suis tombé en piochant dans mon carnet d'adresses. Enfin... même avec un unique invité, j'le sentais mal quand même : je tombais de fatigue et Irène elle est pas loin du surmenage. Non mais franchement, c'est quoi cette idée de se balader en sous-vêtements ?

02

La Marylène, elle a rappliqué dare dare, et on lui en demandait pas tant.

03

" - Oh ben pardon, je dérange !
  - Mais non, mais non, Marylène, entrez, on vous a invité.
  - Mais votre femme...
  - C'est rien, elle est un peu fatiguée entre le boulot, les enfants, les chiens... "

04

" Léo:  Irène, par pitié, va passer quelque chose avant que Marylène ait sa mâchoire coincée... tu vois bien qu'elle est gênée.
  Irène : Faut que le bébé grandisse ! Faut qu'il grandisse !
  Léo : Passe le moi...
  Marylène : ... euh... vous inquiétez pas pour moi, M. Mme Pilgrim, je suis pas vraiment gênée, je suis juste un peu surprise, comme par l'invitation d'ailleurs. M'enfin j'veux pas vous déranger, je peux repartir si...
  Léo : Mais non Marylène, vous dérangez pas, voyons. Vous allez voir, on va passer une bonne soirée, on va bien s'amuser, ça sera peut-être pas l'éclate totale, mais ça sera sympa".

snapshot_7385ef85_f389bb33

" Léo : Allez Léonard, mon petit bébé, tu as eu ton biberon, on t'a changé ta couche, on t'a même fait prendre un bain, il est plus de 21 heures et on va pas y passer la nuit, fais plaisir à ton Papa, ta Maman, ton grand frère Léopold, ton tonton Docile, ta tata Douce, ta tata Marylène...
   Marylène : Oh ben ça c'est gentil alors...
   Léo : De rien, Marylène, de rien... Irène !!!! Il veut pas grandir le bébé !!!!
   Irène (depuis la salle de bains) : Mais c'est ce que je te dis depuis tout à l'heure ! Y'a un problème avec celui-là aussi !!!"

La première qualité d'Irène, c'est sa franchise : elle dit ce qu'elle pense. C'est son principal défaut aussi.

06

La pauvre Marylène, elle commençait à trouver le temps long, surtout qu'elle voyait toujours pas très bien pourquoi elle avait été invitée. Quant à Léopold, ce qui concerne Léonard ne l'intéresse absolument pas. Il a les couches en horreur, et le bébé par extension.

Le bébé, il gigotait, mais il s'obstinait à pas vouloir être approché de son gâteau d'anniversaire pour bien grandir.

" - Irèèèène !!! Peut-être que lui il grandit pas d'un seul coup, que c'est plus progressif ?
  - Parle pas de malheur, Léo ! Une bonne croissance, c'est quand même une croissance rapide et qui traîne pas."

07b

Marylène, elle est vraiment de bonne composition, faudrait l'inviter plus souvent : elle a trouvé un pfiout dans son sac à mains, elle s'est mise à souffler dedans à tue-tête pour encourager le bébé à bien grandir. Ca a eu aucun effet, mais c'était gentil d'essayer. Comme ça me semblait rapé pour qu'il grandisse, j'ai envoyé son frère se coucher. De toute façon, il lui tournait le dos.

"J'aime pas le bébé, il se fait dessus comme Maman !!!". D'accord Léopold, on a compris.

08b

C'est quand plus personne s'y attendait et que, comme à son habitude, Léopold s'est endormi sur place parce qu'il avait effacé de sa mémoire que je lui avais dit d'aller se coucher 10 minutes plus tôt, que, d'un coup d'un seul, Léonard s'est enfin décidé à faire le grand saut et bien grandir. Après l'hyperpilosité de Léopold, là, on a eu le coup de l'hypopilosité : l'a pas un poil sur le caillou. D'ailleurs, autant l'un est hyperactif, l'autre est plutôt hypoactif.

Ca a peut-être à voir avec les cheveux ? Peut-être qu'on devrait lui raser la tête, à Léopold, et il arrêterait de vouloir tout ranger et pas regarder la télé ? Ouh la la, mais je divague complètement...

10

Tiens ben où est passé Marylène pendant que je perdais un peu les pédales...

"Marylène !! Ouh ouh ! Marylène ?"

09

"Je suis dehors, Léo, je fais le pied de grue à côté de la boîte aux lettres"

"Ben !!! Rentrez enfin"

"Oh mais c'est que je veux pas déranger, ça m'a l'air d'être un moment familial entre vous, le bébé qui se métamorphose en bébé plus grand..."

11

Du coup, poliment, elle est allée manger une vieille salade qui traînait.

"Mais, Marylène, mangez pas ça, voyons ! Irène a presque fini les bons pancakes !!"
"C'est que je veux pas que vous vous donniez du mal..."

12

Irène, qui avait retrouvé une tenue décente et ses esprits, a mangé en face de Marylène qui s'intoxiquait, en l'écoutant raconter comment elle était tombée en panne sèche à la sortie d'une station service parce qu'elle avait pas voulu déranger le pompiste qui faisait des mots croisés.

13

Sur ce, Irène a décidé qu'elle allait se coucher, parce que c'était pas tout ça, mais elle bossait le lendemain.

" Léo: M'enfin Irène, c'est toi qui la voulais, cette fête...
  Irène: Mais c'est nul, c'est pas vraiment une fête, y a que Marylène que je connais même pas. Je l'avais vu qu'une fois, quand t'avais essayé de me faire avaler ton imposture avec Ella et je l'avais traité de gros boudin.
  Marylène : Oh oui, je m'en souviens maintenant, Mme Pilgrim !"

C'est comme ça que je me suis retrouvé avec la brave Marylène sur le dos, enfin plutôt dans le dos, à pas savoir qu'en foutre, avec une sacrée envie de me coucher aussi, puisque je bossais aussi le lendemain.

" - Ca va Marylène, vous vous ennuyez pas trop ?
  - Oh ben non, moi je trouve ça plutôt sympa, pour l'instant".

Comme c'est quand même une fille bien conciliante et pas difficile à contenter, j'ai essayé d'en profiter un peu... Ah ! Mais non, où est-ce que vous avez l'esprit de mal placé, vous !!! Non, comme Irène elle fait avec Cécile...

14

Ca c'est pas avéré être une riche idée. A récurer la niche des toutous, elle a trouvé qu'on poussait quand même le bouchon un peu loin, déjà qu'elle voyait toujours pas pourquoi elle avait été invitée à l'anniversaire d'un bébé pour la naissance duquel elle avait même pas reçu de faire-part et dont elle ignorait l'existence jusqu'à ce soir, maintenant qu'elle y réfléchissait. Et d'ailleurs, maintenant qu'elle y réfléchissait vu qu'elle avait que ça à faire en frottant, elle avait pas plus reçu de faire-part pour l'aîné, et elle avait même pas été invitée à sa fête d'anniversaire dont tout le monde ragotait à New Frontier.

Et ben, puisque c'était comme ça, elle qui a pas souvent grand-chose à raconter, elle allait pouvoir en parler aussi, de la dernière fête ratée des Pilgrim ! Même qu'elle était la seule à y être pour voir le désastre !

Bref, ce fut finalement un désastre, dans ce qui était en train de devenir la plus pure tradition familiale...

01b

Mais cette fête désastreuse aura au moins eu une utilité, c'est que le petit Léopold, voyant qu'on organisait une fête aussi minable que la sienne pour son frère, mais avec encore moins d'invités, se rende compte qu'on ne lui voulait pas particulièrement de mal et qu'on n'avait pas cherché à volontairement l'humilier à son anniversaire. Enfin... moi, quand je dis "on", je parle de sa mère avec juste ce qu'il faut de solidarité matrimoniale pour pas avoir d'ennuis, hein !

Enfin, bref, il a enfin fait la paix avec sa mère et il l'a accueillie à grands renforts de câlins quand elle est rentrée de l'hôpital.

"J'aime bien ton odeur, Maman, quand tu reviens de l'hôpital, tu sens bon le désinfectant tout propre".

01

Par contre, quand Irène a relevé la tête, j'ai eu droit à un beau malentendu. Il se trouve que j'ai appelé la SPA parce que je me suis rendu compte que Docile, si je m'attelais pas à lui trouver une copine, il allait emporter le Pilgrimhound avec lui.

Irène, elle, elle s'est vue revivre une scène vieille de quinze ans, avec la fausse Ela dans le rôle de la vraie.

01e

Finalement, le quiproquo levé, elle a accueilli Cléo à bras ouverts.

Ca a presque déçu la brave Ela de pas avoir été emmenée par la fourrière, elle aurait bien aimé être le centre de l'attention comme ça.

snapshot_7385ef85_f389ce53

Tout est donc bien qui finit très bien. Léopold est ravi d'avoir une nouvelle copine de jeu à qui apprendre des trucs, j'ai repris la rédaction de mes mémoires...

snapshot_7385ef85_f389a271

... et Irène est aux anges depuis que son fils lui a dit qu'il les aimait bien finalement, elle et Léonard, depuis qu'ils étaient devenus plus propres.

04

Le petit Léonard, il est toujours aussi placide (un mot qu'Irène m'a appris). Contrairement à son frère, c'est pas le concert de pleurs, il attend qu'on vienne le sortir de son berceau tout sagement... ou presque ! En v'là hein que l'obsession de la propreté ne taraude pas.

05

Au fond, on a des gosses super ! Par moments, ça me donnerait presque envie d'en avoir encore un...

<< Episode 17 : L'anniversaire de Léopold Episode 19 : La fuite d'Ela >>