snapshot_7385ef85_f3b18442

Karima était autrement plus contente d'aller au travail chaque matin depuis qu'elle vivait avec le chef de service. Elle franchissait désormais la porte avec entrain. Son interprétation personnelle de l'entrain.

 

Le conseil d'administration n'avait pas fait d'histoire pour réintégrer Stanislas : au vu de leurs manque de personnel qualifié et de leur taux de létalité, ils ne pouvaient pas faire la fine bouche sur un chef de service revenu d'entre les morts. Officiellement, il avait pris de longues vacances.

snapshot_7385ef85_73ce7f92

 

On s'étonna quand même de sa nouvelle relation avec Karima. Du coup, le conseil d'administration n'osa plus lui demander de la virer.

snapshot_7385ef85_33cb8102

On s'étonna encore plus qu'il tienne à la nommer chirurgienne à ses côtés.

"- Ouais ! A moi les scalpels de précision !
- Non ça Karima c'est le matériel usagé du légiste, attention"

snapshot_7385ef85_b3ce7f5f

"Tu vas voir Karima, l'appendicite, c'est l'opération de base. Impossible de la rater, je vais te guider à travers toutes les étapes "

snapshot_7385ef85_b3ce7f52

" - Euh.... C'est où l'appendicite ?
  - Wouahaha ! Karima, tu es tellement drôle !
  - Mais je rigole pas, moi !
  - Ahahaha ! T'es impayable ! Comment t'arrives à garder ton sérieux ?"

snapshot_7385ef85_b3cb813b

*Oh pauvre monsieur.... On a pourtant fait tout notre possible pour le sauver de l'appendicite"

snapshot_7385ef85_73ccced0

Stanislas se dit qu'il valait mieux affecter Karima aux traitements expérimentaux, le quota de pertes autorisées y était plus important. Et comme il ne pouvait plus rien refuser à sa jeune fiancée, Ryszard fut nommé interne et affecté à ses côtés pour qu'elle le forme. Ils valaient mieux qu'ils déforment la médecine ensemble.

 

Karima était ravie, elle allait pouvoir faire des recherches plus approfondies sur les travaux d'Atiya, et, elle y comptait bien, inverser ce fichu vieillissement accéléré qu'elle avait subi.

snapshot_7385ef85_73ccce91

" - Hey ! Karima ! Attention ! Tu tiens le schéma d'Atiya à l'envers !
  - Ouh la la ! 'reusement que t'es là Ryszard, faut te promouvoir ! Elle écrivait vraiment comme une cochonne Atiya, t'arrives à lire, là, c'qui y a écrit ?"

snapshot_7385ef85_53ccd089

Ca jasait pas mal dans le corps médical....

" - Vous vous rendez compte ? J'ai fait 12 ans d'études, un internat réputé, et elle, qu'a même pas son bac, qu'est rentrée ici comme secrétaire médicale, elle couche avec le chef de service, et là v'là chirurgienne et chercheuse ! Hé... mais où vous allez ?
  - Je m'en vais... Je devais faire opérer ici aujourd'hui, merci bien"

snapshot_7385ef85_d3b3c457

Karima s'en moquait bien. Et puis, on avait beau dire du moins beau d'elle et la traiter d'incompétente, elle travaillait pourtant dur à les maîtriser, les compétences nécessaires à son exercice illégal de la médecine.

 

" - Kasha ? Qu'est-ce que tu fais encore debout ? C'est plus que l'heure d'être au lit, zou !
  - J'peux pas M'man ! Faut que j'aide Tatie Karima à comprendre le livre de mécanique si elle veut pouvoir opérer les gens dans le bon sens pour les soigner...
  - Qu'est-ce que c'est que ces histoires à dormir debout ! Va dormir dans ton lit !"

snapshot_7385ef85_d3b5b6e7

La logique, c'est vrai, ce n'était pas son fort. Du moins n'aimait-elle pas les échecs, qu'elle avait beaucoup accumulés.

snapshot_7385ef85_b3b45cd1

Mais pour être tout à fait juste, on la sous-estimait toujours un peu : son tableau, par exemple, ce n'était pas un dessin d'enfant de neuf ans qu'aurait commencé Kasha, c'était la maîtrise de l'art naïf. Le sommet de son art. On a les sommets qu'on peut. Les siens ressemblaient peut-être à des massifs érodés, mais elle n'en était pas moins pleinement créative.

snapshot_7385ef85_f3b4e298

Le plus dur, pour elle, c'était ce fichu charisme. Heureusement, ou pas, Sylvain avait ramené un beau pupitre de plaidoirie à la maison, que son cabinet lui avait offert pour fêter sa victoire dans l'affaire Mascov. Ce fut presque comme une thérapie comportementale : elle y laissa éclater toute une rage accumulée.

"J'en ai marre d'abord que tout le monde se fiche toujours de moi !"

snapshot_7385ef85_b3b4e2af

"Personne a jamais été là pour me renvoyer la balle, l'ascenseur ou quoi que ce soit !"

snapshot_7385ef85_33b4ed83

"Et puis d'où j'aurais pas le droit de devenir chef de staff tout ça parce que je suis pas allée à l'école ? C'est de la discrimination, parfaitement ! Moi, mon père et ma mère, ils sont morts quand j'étais toute petite, alors j'avais personne pour m'aider ! Et puis mon père a été accusé de meurtre, c'était très perturbant ! Même que Shalimar elle m'a dit qu'il avait persuadé ma tante de se faire électrocuter ! Et pourtant, j'avais la volonté de m'en sortir. Alors c'est sûr que j'ai fait des erreurs dans ma vie, et des erreurs médicales dans ma carrière, même que j'en ai fait pleins, mais je les assume, moi ! Oui, je les assume ! Dans une famille racinienne comme ça, comment trouver des racines saines ?"

snapshot_7385ef85_73b4edbf

Et l'inconcevable se produisit : Karima maîtrisait toutes les compétences. Elle en eut le souffle coupé tant elle n'en revenait pas elle-même.

snapshot_7385ef85_53b4f0d9

Sa petite sortie qui remuait d'un peu trop près les fantômes du passé eut des conséquences inattendues : Karim vint se carapater à l'intérieur de la maison, comme si les autres avaient tenu la preuve qui leur manquait.

 

"Ben Papa, pourquoi t'es tout plié comme ça ? C'est super, j'ai réalisé mon rêve totalement impossible de tout savoir ! J'vais pouvoir devenir chef de staff !"

snapshot_7385ef85_13b4e31a

Au matin, il était toujours là....

snapshot_7385ef85_93b4e9d1

"- Faudrait faire quelque chose, non ? Ca fait un moment qu'il est là quand même ! Si maintenant les fantômes sortent de jour, où va-t'on ?
  - Ben qu'est-ce que tu veux faire, gros malin, appeler les ghost busters ?"

snapshot_7385ef85_53b4e9db

" - Enfin, Salomé, tu ne peux pas me faire la tête toute ta vie parce que j'ai mis Elzbieta au pensionnat ? Tu veux pas divorcer non plus ?
  - Chiche..."

[NDLA : Je rêve, un bug de la mort qui tue quand Karima maîtrise toutes ses compétences qui m'oblige à quitter sans sauvegarder et à la re-charismer. On peut pas dire, ça aura été laborieux...]

snapshot_7385ef85_53b3e6ab

Pendant que le sac de nœud des démêlés conjugaux de Salomeja et Sylvain avait plutôt tendance à s'emmêler davantage, Karima se rendit compte qu'il eût mieux valu qu'elle fût compétente plus tôt. En rentrant du travail, Ryszard ressentit lui aussi les étranges effets secondaires des décoctions aux plantes des expérimentations de la poursuite des travaux d'Atiya.

"Hé... mais... hé mais ça chatouille... hihihi !"

Et paf ! Vieilli accélérément !

snapshot_7385ef85_53b3fa7e

" - C'est rien Ryszard...
  - Oh ben quand même, moi ça me fait quelque chose !
  - C'est juste une erreur de dosage, j'en suis sûre, on va trouver une solution à ce problème de vieillissement accéléré...
  - T'es sûre ? Parce que j'ai plus très envie de faire le testeur, moi !
  - Il peut rien t'arriver de pire !
  - Ben si quand même... Là j'ai plus trop de tranches d'âge à gaspiller, après celle-là..."

 

Shalimar ne disait rien, d'abord parce que ce type de conversation n'appelait somme toute que peu de commentaire, mais aussi parce qu'elle restait convaincue qu'en dépit des apparences, il valait mieux, pour rester jeune, se mettre en état de mort clinique pendant moins de 3 minutes et donner 10.000 simoléons à la Muerte, plutôt que de boire des jus de plantes avec le copyright d'Atiya dans la recette.

[Pour clarifier, il s'agit de vivre avec le handicap "à sens unique" (pas d'elixir de vie, mais jus de plante vache autorisé). Avec le duo plante vache-resurrectomitron, le handicap n'est pas brisé, mais la vie de mes sims est allongée : l'un mange le gâteau de la plante-vache (et meurt pour une petite minute), un autre le ramène à la vie. Il est ressuscité tout au début de la ligne de temps de sa classe d'âge. Et en bonus, il y a une dose d'elixir de plante-vache à traire. Et cette "voie de contournement", si elle n'a peut-être pas été prévue par Pinstar (le créateur du challenge legacy), fut si difficile à mettre en place en ayant par ailleurs le handicap consistant à ne pouvoir consulter les offres d'emploi que le lundi, que je n'ai pas du tout l'impression de transgresser les règles (celles du vraisemblable, c'est une autre affaire) !  ]

snapshot_7385ef85_53ce93e4

Du reste, Ryszard se fit à sa nouvelle condition de vieillissement accéléré. Sa collègue Héloïse Pichon lui trouvait un charme fou avec ses temps grisonnantes.

 

" - Oh ! Mais qu'est-ce qui vous est arrivé ? Le poivre et sel, ça vous va à ravir !
  - C'est vrai ? Vous pourriez être le steak qui les accompagne et leur donne tout leur goût, alors !"

 

Il avait vraiment, vraiment, des progrès à faire...

snapshot_7385ef85_f3ccd1eb

... contrairement à Karima.

 

" - Ah mon Stanichou, tu es là ! Je te cherchais ! Dis, j'ai eu une idée qu'on pourrait expérimenter, il faudrait juste un protocole, c'est à propos de notre vieillissement accéléré à Ryszard et moi...
  - Moi aussi je te cherchais partout, Karima ! Laisse tomber tout ça ! Je reviens d'une réunion du conseil d'administration, au sujet des résultats de tes traitements expérimentaux, et j'ai été ton avocat, tu t'en doutes...
   - Mieux que Sylvain, ça c'est sûr !
   - ... et ils ont décidé qu'il serait moins dangereux finalement que tu fasses de la paperasse juste et mérité que tu diriges l'équipe maintenant ! Après tout, c'est que justice, on voit pas tous les jours quelqu'un qui n'a pas fait médecine réussir à devenir chercheur en médecine ! Chef de staff, c'est ta juste rétribution !"

snapshot_7385ef85_53b3203f

"- Lalalala ! Je suis là ! J'ai gagné mon procès ! J'ai gagné mon procès !
- Mais pousse-toi Sylvain, c'est quand même pas juste du tout, c'est mon jour de gloire qu'est arrivé là !
- T'as bien raison de présenter ça comme ça, Karima... Toi chef de staff, c'est... mystique"

snapshot_7385ef85_93b41bb0

Dans ses nouvelles fonctions, la première décision dysfonctionnelle de Karima, fut, bien entendu, de nommer son fidèle acolyte chirurgien. Pas moins, ça sonne tellement bien.

*Ouhlala ! Ca rigole plus ! Faut que je m'entraîne !"

snapshot_7385ef85_73ce81fe

Et surtout, maintenant qu'on ne pouvait plus l'accuser d'obtenir sa place par alliance tactique, elle avait tout le loisir d'épouser son Stanislas. La cérémonie se déroula en toute intimité, mais Julien le cocu tint à faire une apparition. Et un pied-de-nez prophétique, aussi.

snapshot_7385ef85_73ce82a3

Pour son cadeau de mariage, Karima voulut faire original. Et elle trouvait qu'on ne pouvait pas faire mieux que la visite du laboratoire ultra-ultra-secret d'Atiya, dont elle avait conservé jalousement la  nouvelle clef, sans même la partager avec Ryszard. Et puis, elle était sûre que le cœur de la recherche d'Atiya était là, et qu'avec l'aide de Stanislas, qui lui était vraiment médecin, elle pourrait trouver la solution au vieillissement accéléré dont sa fraîcheur faisait les frais.

snapshot_7385ef85_d3d117dd

En fait, Atiya s'était dit que si Alexander Fleming avait découvert la pénicilline en laissant moisir par inadvertance ses cultures, elle pourrait bien, en laissant se développer aléatoirement des tonnes de moisissure, trouver bien mieux encore. Quoi, elle n'en savait rien, mais elle s'était dit qu'Alexander Fleming, en partant en vacances en laissant ses cultures mal fermées comme un malpropre, n'en avait pas la moindre idée non plus, après tout. Et la pénicilline, c'était quand même un des médicaments les plus vendus au monde, ça valait bien le coup de le tenter.

Si elle avait découvert un antibiotique, celui-ci était assez puissant pour s'en prendre à toute forme de vie : il était impossible de respirer dans le laboratoire ultra-ultra-secret d'Atiya, tant les gaz verdâtres contaminaient l'air.

snapshot_7385ef85_f3d117e3

"Karima ! Keuf... keuf !! Arrrgh !"

snapshot_7385ef85_f3d117ff

"Keuf keuf argh, c'est vraiment ton dernier mot ? On devrait te le mettre en épitaphe, tiens, ça résumerait ta vie ! Mais c'est qu'elle se débrouille pas si mal que ça avec ses maris, la petite sœur, mouaahahahaa ! Ca te reste en travers de la gorge, mon garçon, non ? Mouahahahaaa !"

[NDLA : Il y a, en fait, 18 jours entre le moment où Stan a osé rentrer dans le labo ultra-ultra-secret et ça... Il faut 10 jours sims pour que la maladie l'emporte, et il faut croire qu'il avait la fureur de vivre, car il a réussi, en dormant un peu trop longtemps par terre au milieu de "ça", à considérer qu'il était guéri... 18 jours à résister à ses appels au secours, c'est vraiment tortionnaire, la collection de fantômes... Bien contente d'en avoir fini avec le vert]

snapshot_7385ef85_73ce8b4e

" - Au secours ! au secours ! y'a Stanislas qui s'étouffe dans le labo ultra-ultra-secret d'Atiya ! y'a la Muerte qui le poursuit !
  - Hein ? Mais qu'est-ce tu racontes, Karima, elle est là, la Muerte !
  - C'est super promo spécial jeunes mariés aujourd'hui ! J'organise le voyage de noces, bien plus dépaysant que le pauvre petit tour du quartier en limo ! Mouaaahaaah !"

snapshot_7385ef85_13ce8b67

"J'me moque pas de toi, regarde, t'as même une vahinée qui te fait la danse du hula comme t'en verrais même pas à Twikiki !"

snapshot_7385ef85_f3ce8b85

" - Bon allez Barbe-bleue, on remballe le spectacle, y a ta nuit de noces qui t'attend ! Mouaaahaaaah ! Réussir à tuer bêtement ton amoureux deux fois de suite, quand même, chapeau bas, Atiya va être jalouse !
  - Mais qu'est-ce que vous racontez !!! Je l'aime, moi, Stanislas !
  - Ben ça doit être pour ça que ton cœur accélérement vieilli a pas tenu le choc, va savoir... Les effets secondaires des trucs et des bidules d'Atiya, tu le vois bien, on sait pas toujours où ça mène !"

<< Episode 9 : Le mode d'emploi Episode 11 : Chaises musicales et tables tournantes >>