snapshot_7385ef85_93a449fd*

" - Bonjour, bonjour ! Changement d'ère, changement d'air !
  - Lise !!!! B**** ! Mais...
  - Ici, c'est ma chambre maintenant. Toi, je t'ai aménagé un petit coin dans la pièce du fond, tu verras, c'est un échange non-standard. Et pense à me remercier d'être trop gentille au fond de t'y laisser et de pas te coller à la rue !
  - Comment... Mais...
  - La roue tourne, Atiya, on a changé de chapitre ! Et à ce sujet, tu prendras soin d'embarquer avec toi ces images ridicules en tête de lit, c'est pathétique de se cramponner comme ça au passé quand il t'a lâchée...
  - Shalimar !
  - Mais qui voulais-tu que ce soit ? Maman ? Tu tournes en rond mais plus très rond, ma chère sœur... "

snapshot_7385ef85_f3a44a80

*Rhooo puis elle qu'à se faire hanter par mes maris à ma place, en plus elle, elle les entendra chialer sur leur sort avec ses super-pouvoirs, tu parles d'une promotion que d'hériter de ce plumard qu'attire les spectres comme des mouches...*

snapshot_7385ef85_13a45789

Salomeja appartient à ces femmes qui, lors de leurs grossesses, sont si épanouies et embellies qu'elles se sentent presque invincibles...

"Atiya, si t'es honnête avec toi-même, tu le savais que l'académie militaire avait une fin et qu'il y avait de grande chance qu'elle soit remontée contre toi"

Mais Atiya n'avait jamais été honnête, ni avec elle-même, ni d'ailleurs avec autrui qui n'allait pas bénéficier de traitement de faveur, et c'était tout sauf un jour où elle avait envie de commencer.

" - J'vais le rappeler, moi, ce Boris Barrault de malheur ! Tu te souviens pas de ce que j'ai été obligée de faire pour qu'elle décampe à l'école militaire ?
  - Si, t'étais guère obligée, et sans vouloir te vexer, l'eau a coulé sous les ponts depuis... Tu crois pas que ça suffit qu'avec le cursus à rallonge de l'académie, elle y ait passé 13 ans, la moitié de sa vie ? Quelque part, c'est du temps que tu lui dois...
  - Mais ça peut s'arranger ça, Salomé ! Tu continues à m'échauffer les oreilles, je te donne des pâtisseries de laga pour combler tes fringales et je le lui rembourse, son temps de vie !"

snapshot_7385ef85_73a0b928

Pendant que sa mère était, finalement, toute désenhardie, la petite Elzbieta, elle, n'avait pas fini de se réjouir de l'arrivée de cette nouvelle tata...

" - Elle est super belle, hein Tatie, ma tatie Shalimar ? Tu crois que quand je serai grande je serai toute belle comme ça aussi ?
  - Non..."

snapshot_7385ef85_33a0b93d

"T'y attaches pas trop, petite, t'y attaches pas trop, il est pas dit qu'elle restera, la tatie Shalimar, y s'pourrait qu'elle tourne ou qu'elle s'évapore, on sait jamais..."

snapshot_7385ef85_93a46c86

Elle avait beau dire, la tatie Atiya, depuis qu'elle avait une petite sœur, elle était toute différente : elle était bien plus gentille. Et Elzbieta espérait bien, elle aussi, que quand sa maman aurait fait sortir de son ventre le petit frère ou la petite sœur, ça la rendrait aussi heureuse que sa tatie.

" - Euh... gouzi gouzi... Qui c'est ta tatie préférée, Elzbieta ?
  - Hihihi ! Arrête Tatie Atiya, tu me chatouilles trop fort, ça fait mal tes ongles !"

snapshot_7385ef85_53a4556b

" - Je suis super contente que tu sois venue habiter avec nous !
  - Mais moi aussi Elzbieta !"

snapshot_7385ef85_73a4553f

"Depuis que t'es là, Tatie Atiya elle est toute gentille avec moi et elle veut devenir ma meilleure amie et elle m'appelle plus la sale petite gnome, j'espère qu'on va devenir amies aussi !"

snapshot_7385ef85_13a0beb0

" - Méfie toi Elzbieta, elles vont essayer de t'acheter, je les connais, elles comptent leurs voix. Crois-en l'expérience de ton papa : le contrôle des jeunes générations, c'est politique !
  - Je comprends rien à ce que tu dis Papa... C'est quoi la politique ? C'est qu'il faut toujours être poli comme vous me l'avez appris ?
  - Oui c'est ça ! Mais par devant seulement, alors que derrière, c'est pas joli du tout !
  - C'est pas bien d'être polie alors ?
  - Si, mais pour de vrai seulement !
  - Alors j'ai plus besoin de dire 'bonjour' et 'merci' au chauffeur de bus qui sent tout pas bon de la bouche, alors ? Parce que c'est tout pour de faux que je le fais...
  - Non, ça, il faut continuer...
  - Pffff.... c'est trop compliqué la politique..."

snapshot_7385ef85_53a457d7

" - Rien de tel qu'un bon repas fait maison en famille pour sceller une réconciliation et enterrer la hache de guerre ! Allez, soyez sympas, souriez, pensez à ma petite fille !
  - Hey Maman pourquoi moi j'ai les spaghettis pourrites et pas le bon repas ?
  - On dit pourris, ma chérie, on dit pourris..."

snapshot_7385ef85_33a457fc

" Je suis bien d'accord avec la gn... charmante petite, et avec toi aussi Salomé : c'est d'ailleurs pour ça que j'ai choisi de faire les condiments avec mes plantes spéciales exclusivement pour l'assiette de ma sœur ! Tu vas voir, ça crépite sous la dent ! Bon appétit bien sûr, Shalimar !"

snapshot_7385ef85_33a45835

"Han ! J'ai compris ! Tatie elle a dit "bon appétit" pour de faux comme Papa il a expliqué ! Ben moi, la politique, j'aime pas ça !"

snapshot_7385ef85_33a06021

" - Salomé, on peut pas élever nos enfants dans un climat de guerre froide pareil ! Comment ils pourraient réussir à l'école dans un environnement pareil ?
  - T'as une idée, toi ?"

snapshot_7385ef85_93a48911

" - Alors je voudrais organiser une médiation pour parvenir à un modus vivendi opérationnel...
  - Oh c'est bon, te cache pas derrière des mots, tu dépasses de partout !
  - Alors, c'est l'idée, Atiya, on exprime nos griefs pour les dépasser...
  - Je commence, hein ! C'est une traînée génétique qui m'a piqué mon mec comme sa mère l'avait fait avec mon père...
  - C'était mon père aussi et il était veuf !
  - C'est typique ! Dans deux secondes, elle va dire que John c'est son homme aussi !
  - Mais c'est mon homme aussi !
  - Qu'est-ce que je disais ? Traînée génétique... elle est programmée pour ça !
  - Morue !
  - Dinde !
  - Serpent !
  - Grue !
  - Vautour !
  - Bécasse !
  - Vous allez pas nous faire tout le bestiaire !
  - Oh il est jaloux, il veut des noms d'oiseaux pour lui ! Dis donc, c'est drolastiquement défoulatoire, tes médiations, tu devrais nous en organiser plus souvent !
  - Je jette l'éponge....
  - Mmmh ! Très bien, ça, les invertébrés, très bon répertoire... Cloporte !
  - Scorpion !
  - Asticot !
  - Punaise !"

Et cætera...

snapshot_7385ef85_d3a454d3

Eloignée de ces considérations zoologiques comme de toute autre d'ailleurs, le retour de son aînée apportait aussi son lot de changement pour le simple esprit de la trinité sororale.

" - Chouette, des donuts ! J'pourrais en ramener à l'hôpital, comme ça p'têt ils m'aimeraient bien... Une donut-party, ça c'est une super bonne idée pour avoir ma promotion...
  - Karima, faut que t'essayes de voir plus grand si tu veux pas stagner, on n'a jamais obtenu de promotion en soudoyant ses collègues avec des donuts.
  - Si c'était pour faire que me critiquer, c'était pas la peine de ressusciter, Maman..."

snapshot_7385ef85_53a45511

"- Maman ? Mais qu'est-ce que tu racontes Karima ? Enfin tu vois bien que c'est moi, Shalimar, je me suis seulement coiffée comme Maman pour effrayer Atiya au saut du lit...
  - Ah... ben c'est très perturbateur quand même... pourquoi t'as fait ça ?" 

snapshot_7385ef85_f3a454dc

" -  Ecoute... pour ta promotion, il faudrait t'approprier la cuisine qu'on trouve ici pour frayer ta route vers le sommet, tu vois ce que je veux dire ?
  - C'est une bonne idée alors, les donuts ?
  - Non...
  - Pas cool !
  - Karima, tous les travaux d'Atiya pour lesquels elle t'a bien assez souvent asservie, tu ne crois pas que tu pourrais en tirer profit ? Tu pourrais impressionner, tu sais, dans ton service gériatrie, avec la sève de son laganaphyllis... C'est la base de l'économie de guerre : s'approprier les technologies de l'ennemi. Tu vois ce que je veux dire ?
  - Non...
  - C'est pas grave, je vais tout t'écrire..."

snapshot_7385ef85_93b187c3

Karima, suivant les conseils reçus à la lettre, et même mot par mot en lisant bien avec le doigt pour suivre les lignes, contredit avec un aplomb lesté d'incertitude son chef de service quand il annonça, d'une docte assurance doctorale, à la famille d'une pauvre vieille dame qu'elle ne passerait pas la nuit. Avant d'aller se faire passer un savon fort peu adoucissant, elle n'omit pas, fort heureusement, la partie cruciale du plan : elle aspergea généreusement le plateau-repas de sève de laganaphyllis. La Mamie se réveilla en pleine forme avec l'énergie de ses vingt ans.

Ne pouvant perdre la face en ayant pris dans la face la contradiction d'une externe, le chef de service décida que Karima soit promue officiellement interne en médecine, par entorse exceptionnelle au règlement.

Et comme elle avait bon fond, à défaut de sa forme, Karima fut ravie pour la Mamie : elle se promit de renouveler l'expérience... puis se souvint comment s'obtenait la sève de laganaphyllis et fut bien embêtée.

snapshot_7385ef85_f3b3ca01

Un peu inquiète de devoir faire sans remède extraordinaire et extravagant, la première urgence qui se présenta à son nouveau statut la rassura, à la différence de l'intéressée : l'ambulance amenait Salomeja, qui donna naissance à une petite Katarczyna, alambiquade qui, au vu de son caractère hautement imprononçable, devint rapidement Kasha pour tout le monde.

snapshot_7385ef85_13b1a231

" C'est trop super, je suis super contente ! Moi j'ai une petite sœur comme je voulais pour jouer à la poupée parce que les garçons c'est trop bête ça préfère les voitures ou la politique comme Papa ! Et même que Tatie Karima elle a aidé Maman à convaincre la cigogne de laisser ma petite sœur sortir de son ventre je sais pas trop comment, et elle va devenir doctoresse ! T'es contente aussi, dis dis dis, Tatie Atiya ?"

<< Episode 1  : Le grand vide Episode 3 : A vos souhaits !>>