snapshot_d3990144_93a3bf7c

"Allo ? Leokadia ? Tu pourrais me rendre un service ? Faudrait que tu trouves la poupée vaudou à l'effigie de Shalimar qu'Atiya doit utiliser, parce que là, ça devient assez difficile à gérer..."

snapshot_d3990144_939fcbcb

"Nan parce que là, on est devenu une annexe de la caserne de pompiers"

snapshot_d3990144_339f557c

" - Et c'coup-ci Shalimar a failli y passer. Heureusement qu'elle avait tapé dans l'œil de Corentin le pompier, il l'a privilégiée de la neige carbonique.
  - Corentin le pompier ? Je lui avais tapé dans l'œil quand j'étais ado, il m'avait laissé son numéro... C'est pas juste !
  - Ah nan ! Tu vas pas t'y mettre aussi !"

snapshot_d3990144_339f55db

" - C'est sérieux ! On a encore eu un mort !
  - Un mort ???"

"Ben c'est ça, laissez-moi me dépatouiller dans ma paperasse toute seule, sans un soupir pour cette pauvre fille dont personne connaît le nom que je retrouve pas ! Vous mériteriez que j'en fauche un  ou deux de plus au hasard ! Mouahaahaaah !"

snapshot_d3990144_339fdbaa

" - Des morts, Leokadia, des morts ! C'est même devenu source de malentendus indépatouillables...."

- Ah quelle horreur !!!!
- Ben merci... Moi qui avais mis ce chapeau pour me faire belle.

[NDLA : Vous voyez cette photo ? C'est Guerlain avant de mourir... Et, oui, j'ai reloadé, c'est pas comme si j'étais à un point de pénalité près en ce moment... J'aurais pu supporter la mort de beaucoup de Pilgrim, mais pas celle de mon héritier que j'ai mis cinq filles à avoir et qui en est à 19 crac-cracs au compteur d'une aspiration que je ne peux pas blairer et que je me tape, aucun esprit mal placé, comme une véritable corvée]

snapshot_7385ef85_f39d6979

" -Atiya ? Tu es de bonne humeur ce matin ? Je peux te poser une question ? Est-ce que par le plus grand des hasards tu serais responsable d'une certaine réduction de la qualité de vie de Shalimar ?
  - Tu veux dire à part qu'elle soit coincée l'académie militaire ? Qu'est-ce que t'essayes de me dire avec tes périphrases ? Elle est paralysée, c'est ça ? Génial !
  - Alors... dans l'ordre : oui, je prends mes précautions oratoires, non, non.
  - Bon mais j'en ai eu quand même pour mon argent ? Parce que ce marabout que je suis allée voir, j'étais qu'à moitié convaincue. Enfin qui ne tente rien n'a rien.
  - Atiya !
  - Quoi ? Ah nan hein ! C'est que justice !"

snapshot_7385ef85_73a05eac

" - Qu'est-ce tu fais Karima ?
  - Je lis Grey's Anatomy pour rattraper mon retard....
  - Mais ce que t'y crois vraiment, ma parole, qu'on peut devenir médecin sans avoir fait médecine ! T'en es où ?
  - Au moment où Addison arrive à Seattle Grace et prend Meredith et Dereck en flagrant délit.
  - Gné ? C'est quoi cette édition ?
- Ben la plus à jour, hein, le script des quatre saisons, j'suis pas débile ! C'est Stanislas Marchal, le chirurgien, il m'a dit que lire le Grey's Anatomy jusqu'à le connaître par cœur c'était la clef de la réussite... Tu crois que c'était des avances détournées, toi, parce que moi pour l'instant ce que je comprends c'est que la réussite elle passe carrément par le droit de cuissage ?
  - Mais Karima... il parlait de Grey's Anatomy le manuel d'anat' de référence !!!
  - Ah bon ? Mais comment je le sais moi si personne me le dit ?
  - Bon... Et toi, Sylvain, tu glandouilles quoi ?
  - Je prépare mon entretien d'embauche au cabinet Vanderseaux, ils ont une place d'associé junior en droit du contentieux qui s'est libérée.
  - Et tu vois Karima, lui, il ne le prépare pas avec Ally McBeal ! Bon, comme je vois que vous n'avez rien de mieux à faire, vous voulez pas aller vous occuper des plantes ?"

snapshot_7385ef85_b3a0bc4d

"Y'a déjà Ryszard qui s'en occupe, mais il leur raconte n'importe quoi, j'ai peur qu'elles grandissent mal"

Et vous voyez les petites planplantes, on vous a mis un joli toitoit sur votre seserre, comme çaça vous aurez toujours du bon sosoleil même quand il y a des nunuages.

Je crois m'étouffer, et quitte à ce quelqu'un respire mal, je vais étrangler Atiya ! Ca lui suffit d'esclavagiser mon fils, faut qu'elle se plaigne qu'elle n'est pas satisfaite du "service" débile qu'elle lui demande !

snapshot_7385ef85_13a4631e

Le pire c'est qu'elle y croit dur comme fer, à ses remèdes de grand-mère qu'elle n'aura jamais l'occasion de devenir...

Et c'est armée du courage qu'elle avait eu à avaler son tube à essai avec le succès qu'on sait qu'elle a ingurgité l'une des premières décoctions aux plantes de sa composition... pour tenter sa dernière chance avec John.

Tout ça pour ça, franchement...

snapshot_7385ef85_13a4660b

"John... ça peut s'arrêter comme ça entre nous... Tous ces moments qu'on a partagé... Tu te souviens la fois où on a décidé de se marier dans ma petite robe rose ?"

MA petite robe rose ! Et à ce sujet, je trouve qu'elle aurait pu faire quelque effort vestimentaire, Atiya, si elle comptait vraiment récupérer le bonhomme.

snapshot_7385ef85_73a465a7

" - Tu veux dire la fois où les ectoplasmes de tes parents ont décidé de me traverser le corps une demi-douzaine de fois avant que t'épouses Julien Evrard à ma place ? Ah ben oui, c'était drôlement romantique comme soirée...
  - Mais comment tu peux me parler comme ça alors qu'on a eu un fils ensemble ?"

snapshot_7385ef85_f3a4657f

"Je ne te permets même pas de parler de notre pauvre petit Roshan Sagar... Il y a quelque chose qui est mort en moi, Atiya, quand tu l'as laissé embarquer par les services sociaux..."

snapshot_7385ef85_93a465d3

" - Mais comment tu peux me parler comme ça alors que j'ai un laganaphyllis simnovorii apprivoisé ?
  - Atiya, tu n'es quand même pas en train de me faire ce genre de chantage affectif là ?
  - Et si je caressais l'idée ?
  - Ah non non non ! Lache la tout de suite, Atiya, c'est une idée venimeuse !"

snapshot_7385ef85_53a463be

"Mais qu'est-ce que tu veux John, vraiment ?"

Et la réponse fut autant de poignards dans les cœurs qui virevoltaient bêtement autour d'elle à cause de sa décoction aux roses, qui ne valait pas du Shalimar.

snapshot_7385ef85_13a0618b

Quant à Salomeja, l'approche de la paternité est là pour lui prouver que son Sylvain a bien d'autres sujets de préoccupation que de courir la chair fraîche, et il n'y avait vraiment pas de quoi prendre fait et cause pour Atiya

"Et si c'est un garçon ? Tu crois qu'on devrait l'inscrire dans l'équipe de foot ? Ca peut être bien pour l'esprit d'équipe, non ?"

snapshot_7385ef85_33a06193

"- Ou le base-ball ? C'est bien le base-ball, c'est plus original, et puis il risque pas de se prendre pour Zidane et de pas aller à la fac en voulant devenir légende du stade !
  - Mon père n'est pas allé à la fac parce qu'il voulait devenir légende du stade..."

snapshot_7385ef85_33a06177

"Et si c'est une fille ? Comment on va faire quand elle sera adolescente et qu'elle aura un petit copain qu'elle voudra ramener ici... Ah la la, les soucis que ça fera..."

snapshot_7385ef85_33a060d5

" - Mais avant l'adolescence, y a l'enfance... Qu'est-ce qu'on fera s'il veut une console vidéo ? Nan parce que ça peut être mauvais pour l'imaginaire, les jeux vidéo, j'ai lu un article là-dessus, les vies multiples, c'est mauvais pour les gamins, ça leur permet pas de comprendre la notion de mort.
  - Il aura qu'à jouer aux Sims, les Sims, ça meurt..."

snapshot_7385ef85_13a06207

"Et puis avec le réchauffement planétaire, la pollution, le trou dans la couche d'ozone... C'est terrifiant d'avoir un enfant de nos jours, on n'est sûr de rien. Et avec Atiya occupée à scier la branche écologique sur laquelle elle s'est installée..."

snapshot_7385ef85_93a0619b

"Mais ça suffit Sylvain ! On fera comme tous les parents, on improvisera !"

snapshot_7385ef85_b399d35f

Quel casse-noix celui-là ! Peut pas prendre exemple sur moi, toujours le moral au top avec un rien qui m'égaye. Pas besoin d'un diplôme pour ça !

snapshot_7385ef85_739d3aae

'" - Ah mon Armand, qu'est-ce qu'ils ont à se compliquer la vie comme dans Dallas ? Ils peuvent pas être simplement heureux comme nous ?
   - En même temps, heureusement qu'on a leur vie à raconter...
   - Mais dis pas ça !"

snapshot_7385ef85_13a079b6

" - Leokadia !!!
  - Bon alors ça va donner l'impression que tu te fais écarteler de l'intérieur, mais pas du tout, tu verras... Tu veux que j'appelle Sylvain ?
  - Ah nan, hein, c'est bon, il m'a stressée, c'est lui qui a hâté les contractions !"

<< Episode 50 : Les montagnes russes sociales Episode 52 : Raccrochage >>