snapshot_7385ef85_3395649c

Finalement, si je croise un lapin bleu, ce dont je doute quand même un peu carrément, je lui dirai merci. J'suis même prête à lui faire un câlin invisible. Parce que Karim, il a carrément retrouvé le goût à la vie, et y a pleins de vieilles amies à lui qui viennent lui rendre visite. Enfin... "vieilles", c'est au sens qu'il les connaît depuis longtemps, j'sais pas trop quand d'ailleurs, parce qu'elles sont toutes jeunes et vachement classes. La coïncidence qui tue, c'est qu'elles sont toutes pique-assiette professionnelles.

snapshot_7385ef85_939565e6

Quand j'ai vu qu'y avait Mimi Rapat-Sité à la maison, j'ai pas hésité une seule seconde à m'incruster à table. J'ai pas réfléchi d'ailleurs, j'me suis retrouvée avec le super plat qui scintille de fraîcheur alors qu'elle a hérité du chili pourri qui colle des flatulences. Enfin, elle a pas eu l'air de m'en vouloir. J'lui envie trop sa vie. Elle est belle, elle est riche, elle est pas allergique à l'elixir de vie, elle connaît tous les endroits cools où les videurs et les portiers la laissent rentrer et elle vit dans les beaux quartiers où faut un laisser-passer pour entrer.

snapshot_7385ef85_d39565ad

J'me rends compte que j'ai quand même plein de trucs à apprendre si j'veux devenir elle, parce que j'ai rien trouvé de plus nul à faire que de rigoler comme une baleine quand elle a raconté qu'elle s'était déshabillée dans une soirée pour mettre de l'ambiance. Apparemment, c'est un truc bien à faire. Je note. C'est un peu chaud quand même. Moi, c'qui m'attire dans pique-assiette, c'est que c'est être payé à rien faire, aussi. Si c'est pour payer de sa personne, autant vouloir faire chef de staff comme Atiya...

Enfin, surtout, elle a pas eu l'air de bien le prendre, j'crois qu'elle a cru que j'me moquais. J'suis pas très douée avec le ménagement de susceptibilité. Faut qu'jm'entraîne sur Atiya. Zut, j'ai tout raté mon contact avec la profession qu'en est pas une, comme aurait dit Maman. Ca craint.

Karim m'a dit de pas m'en faire, que Mimi s'en fout. J'sais pas si c'est complètement positif quand même. En tout cas, j'le préfère mille fois en ce moment que dans sa période lapins. Il est en train de redevenir cool. Lapinesque aussi, mais autrement.

Blog ciné-critique, la critique pour le plaisir de critiquer

snapshot_7385ef85_b39568e4

Lecteurs,

Je remercie tous ceux qui ont signé la pétition "Un blockbuster pour Karim Pilgrim" et tiens à exprimer tout mon dédain aux autres. Mais après y avoir longuement réfléchi et pesé le sacrifice que cela représentait pour moi et mon avenir, j'ai décidé de retirer la pétition.

Si toutes les intrigantes de la ville rappliquent dès qu'elles apprennent que mon père est veuf, alors que, techniquement, il est toujours au chômage technique de films et n'a plus de rentrées d'agent, je n'ose imaginer combien elles seraient s'il retrouvait la pleine ampleur de son statut et de ses revenus. Et, surtout, combien les miens en pâtiraient.

Je me sacrifie donc pour... moi-même, certes, mais vous engage à signer ma nouvelle pétition : "Cessez d'inviter Lise Yang aux soirées, vernissages et inaugurations qui comptent". Je vous saurais infiniment grée de m'aider à mettre sa misère à cette pétasse, qu'elle décroche de mon jaccuzzi et de mon père.

Le journal de Leokadia

snapshot_7385ef85_139858bd

Je le crois pas, j'crois qu'Lise Yang, la pique-assiette professionnelle trop belle trop classe, elle a passé la nuit à la maison ! Atiya, elle a carrément pêté un câble. Elle est débile aussi, si elle veut pas savoir que son père a une vie aussi, elle a qu'à pas passer par sa chambre, tant pis pour sa salle de bains qu'est vachement mieux que la nôtre. Moi, la chambre de mes parents, j'l'ai évitée dès que j'ai été en âge de comprendre ce qu'ils y faisaient.

snapshot_7385ef85_33955a76

Y a pas que Karim qui profite, d'ailleurs, c'est les Feux de l'Amour saison 49 à la maison. Ma p'tite soeur est complètement entichée d'Oscar Ferrand. C'est pas nouveau, elle bondit de joie dès qu'elle le voit, faudrait d'ailleurs que je lui dise de cacher un peu mieux son jeu.

snapshot_7385ef85_d3955abb

La nouveauté, c'est qu'j'crois qu'ils sont devenus proches. Très proches même. J'doute qu'elle ait déjà été si proche de quelqu'un avant.

snapshot_7385ef85_f3955a82

Elle se sentait plus, Salomeja, d'avoir eu son premier bisou. C'était trop mignon de la voir se pâvaner comme si c'était un exploit. Moi, j'trouve le support super mal choisi, en plus il a quand même essayé avec Atiya et moi avant, j'le soupçonne d'être carrément interessé par ce qu'il y a dans la maison plus que qui il y retrouve. M'enfin, lui, il lui a pas coûté un casse foireux, 7000 simoléons et 3 ans de remboursement comme l'autre golgoth. Il est tout moche, mais il est tout gratuit.

<< Episode 2 : Erehwon ? Suivez le lapin bleu à droite... Episode 4 : Ma nouvelle tante, elle est pique-assiette professionnelle ! >>