snapshot_7385ef85_1391f424

Jessica et Sophie ont gagné, elles ont eu Karim en lui faisant miroiter plein de promesses de design et de confort. Ce qu'on fait, là, à attendre comme ça qu'un satellite nous tombe dessus en rêvant au mobilier futur (sauf moi, moi je fais la tête), c'est en outre l'arrivée de l'entreprise de démolition, qui est en retard en plus.

snapshot_7385ef85_5391f6b0

On va raser Erewhon ! La maison où j'ai grandi, que mon père et ma mère ont construit de leurs mains et fait construire par d'autres à la sueur de leur front et de leurs deniers ! Rasés, ma maison, mes souvenirs d'enfance, le cadre de toute ma vie jusqu'à aujourd'hui !

snapshot_7385ef85_1392edbf

Et le pire dans tout ça, c'est que le résultat est complètement nul ! Oui, je mange seul, je ne veux pas discuter avec les autres pour l'instant.

Après moults négociations que Jessica n'a eu de cesse d'emporter avec son ultra-cerveau, on s'était mis d'accord, plus ou moins contraints et forcés, en tout cas pour ma part, que, sur nos économies totales de 90.000§ une fois tout mis dans le pot commun, on utiliserait une enveloppe de 60.000 maxi. C'était déjà démesuré.

Moi, je dis qu'on aurait dû renvoyer l'architecte et l'entrepreneur dès qu'ils sont arrivés en pleine nuit avec du retard et tout garder comme c'était. Les problèmes, ils ont commencé dès le terrassement. On avait signé pour un projet  qui, je le concède, n'était pas trop mal, on devait avoir une cave où on aurait pu aménager plein de choses comme une salle de musique et une piscine accessible même en hiver. Mais quand ils ont commencé à creuser, ils ont rencontré un problème de parties de terrain interrassables et d'ailleurs totalement inconstructibles. L'architecte qui a eu son diplôme dans un Kinder Surprise est venu nous voir pour nous demander si ces zones-là nous évoquaient quelque chose de particulier. J'avoue, quand on s'est rendu compte que c'étaient les endroits où Armaghédon, Papa, Maman, Ela, Douce, Docile et Trublion étaient morts, on n'en a pas mené large. Moi, j'ai une théorie : Papa et Maman étaient aussi opposés que moi à ce qu'on rase la maison.

Le problème, donc, c'est qu'à ce moment-là, comme les travaux étaient engagés, Erehwon n'était plus qu'un grand trou avec des mottes interrassables, et toutes nos affaires empilées au fond du terrain. Alors, il a bien fallu qu'on le refasse reboucher... Le budget était déjà dépassé, et on n'avait plus rien qu'un grand terrain plat.

Au final, l'architecte a "improvisé" un nouveau plan dans l'urgence, on n'a ni la cave ni les fondations pour lesquelles on a signé le devis, mais on a laissé plus de 80.000§ dans des travaux même pas finis, avec même plus de quoi finir de meubler et l'obligation de placer les meubles en jonglant et slalomant entre les endroits de décès, sans quoi on ne peut pas se servir des objets...

snapshot_7385ef85_d3930fa5

C'est simple, le seul point de repère qui me reste, c'est la poubelle renversée. Mais comme je ne suis plus sûr que ça soit Hélène Ferrand depuis que certaines des anciens premiers rencarts de mon frère l'harcèlent au téléphone pour avoir droit à un deuxième essai (il faut quand même voir qu'à son retour, on avait 47 amis superficiels), ce n'est certainement pas moi qui irai la ramasser.

snapshot_7385ef85_d392e789

Hormis Maman, qui me soutient, et moi qui fais la tête et ne trouve mon plaisir qu'à menacer l'architecte de procès...

snapshot_7385ef85_f3924185

... ce dont même Jessica n'a réussi à me dissuader dans la pièce sans lumière...

snapshot_7385ef85_d3930dbf

... je disais donc, hormis moi, tout le monde est à la fête dans la pièce où personne ne m'a prévenu qu'il y avait de la lumière depuis le retour de Jessica du travail. Karim est ravi, comme je faisais la tête quand le décorateur est arrivé, ce sont ses goûts à lui qui triomphent partout.

snapshot_7385ef85_d3930dfc

Sophie a droit au chapitre, ELLE...

snapshot_7385ef85_53930d6e

Et Jessica organise son mariage tout en complotant je ne sais quoi avec ma douce.

snapshot_7385ef85_9393042a

Si Sophie n'avait pas su me prendre par les sentiments de mes deux passions, je jure que j'aurais réussi à leur faire la tête bien plus longtemps.

<< Episode 18 : De quoi rester bleu Episode 20 : De bien heureux évènements >>