snapshot_7385ef85_d38ffe21

Grâce à Hélène Ferrand et au film qu'elle s'était fait toute seule dans sa tête sur notre avenir de carte postable en pavillon de banlieue et monospace, Héléna était non seulement partie sans demander son reste, mais ma poubelle se retrouvait tous les matins à l'horizontale, contrairement à moi qui n'avais toujours pas vu l'ombre de cette position.

snapshot_7385ef85_338fe9a7

Heureusement pour moi, j'ai toujours su faire fi des adversités et passer à autre chose sans trop m'apesantir sur les phases de transition.

Et un jour, alors que je suivais d'un oeil distrait un film bulgare dont j'étais le seul spectateur, je songeais tant à toute autre chose que la force de ma pensée a exaucé mon souhait...

snapshot_7385ef85_138fec67

Jeanne Marquès... Entre nous, ça a tout de suite accroché. Ca accrochait même tant et si bien qu'on était toujours au bord de la friction. Mes fanfaronnades sur mon job de critique ? Elle n'était pas impressionnée, elle n'aimait pas le cinéma : elle n'était là que pour faire des rencontres dans le noir. Mon rêve de devenir dieu du stade qui pose dans le calendrier du même nom ? Si ça avait dû arriver, j'aurais déjà intégré un centre de formation, les carrières de sportif s'entament jeune ou elles ne décollent pas (qu'est-ce qu'elle en sait franchement ???)....

snapshot_7385ef85_33917a6d

Bref, entre Jeanne et moi, c'était réellement passionnel. Toujours à se battre, jamais d'accord sur rien, sauf pour les câlins réconciliatoires qui mettent un terme aux débats.

snapshot_7385ef85_93917a6b

" C'est quoi cette cafet' minable ? J'vaux qu'un sandwich pourri pour toi ??? Tu peux t'asseoir sur les remerciements qui mettent de la buée dans la voiture, c'est moi qui te le dis !"

snapshot_7385ef85_33917936

"Mais.... cette odeur qui prend à la gorge, c'est le graillon de ce bouge ou c'est l'eau de cologne dont tu t'es aspergé ???"

snapshot_7385ef85_f3917898

"..."

[silence pesant...]

[...qui dure...]

[...longtemps]

snapshot_7385ef85_539178b5

"Bon... Elim... on va pas rester à se regarder en chiens de faïence. Ca te dirait qu'on continue à pas se parler, mais de façon plus agréable ?"

snapshot_7385ef85_f391a774

Quand on en venait aux façons de passer le temps interdites aux moins de 18 ans, ce qui arrivait d'ailleurs toujours assez vite étant donné que c'était notre seul centre d'intérêt commun, Jeanne était infatigable. Elle me payait des visites surprises à Erehwon, c'était un entraînement physique plus intensif que tous les parcours de combattant que j'aie jamais faits. Cette femme m'a tout appris et je lui sais particulièrement gré de ses leçons particulières.

snapshot_7385ef85_738fee03

Mais notre passion commune pour les pixels le corps de l'autre n'était pas du bois dont on fait les noces d'or... Je ne sais pas si ce sont les désaccords permanents qui nous faisaient office de préliminaires qui ont eu raison de nous, ou bien notre mutuelle peur de nous engager qu'on avait osé s'avouer tout aussi mutuellement sous la couette, mais Jeanne m'a annoncé sans oser me regarder dans les yeux qu'elle "préfèrait qu'on reste amis" et qu'elle avait besoin "de prendre l'air, de voir des gens", que "ça nous ferait du bien à tous les deux". Je me suis fait plaquer en beauté, et elle ne s'est même pas foulée pour trouver les prétextes largatoires.

snapshot_338f91cc_938fdf55

Il ne me restait donc qu'à reprendre mon petit train-train de critique toujours à l'affût de l'audience féminine inconnue. Et au lieu de ça, je tombe sur mon frère...

" - Karim ! ben qu'est-ce que tu fais là ? C'est à plus de 2 heures de ton campus !
  - Qu'est-ce tu crois frangin ? Jeanne Marques, ça c'est de la gonzesse qu'on est fier d'afficher au tableau de chasse ! J'vais pas te laisser tes plans de nids à meufs pour toi tout seul !
  - C'est fini avec Jeanne... Trop dévorante.... j'ai préféré qu'on prenne nos distances, qu'on reste amis, j'ai besoin de prendre l'air, tu vois, moi, l'engagement, je suis trop jeune.
  - Trop bien ! Tu peux me passer son numéro, alors ?"

snapshot_7385ef85_d3900e75

" - Alors frangin, t'en es où dans tes conquêtes ?
  - J'ai pris un sacré rythme de croisière, mon gars ! 19 rencarts au compteur !"

snapshot_338f91cc_738fc276

" - Mes techniques, elles sont ultra rôdées maintenant. Depuis que je suis considéré comme la star du campus, j'ai plus qu'à proposer et disposer, ou quasiment.
- La 'star du campus' ? C'est quoi, c'est ironique ?
- Grave pas, c'est top honorifique ! Même moi j'étais surpris, le jury devait être composé de masos..."

snapshot_338f91cc_538fcf00

"Fin bref... Une fois le rencart accepté, j'leur offre toujours un petit relooking, ma botte secrète pour laquelle elles se battraient presque. C'est compris dans le rencart ou y'en a pas, c'est ma devise à moi !"

snapshot_338f91cc_d38fc46b

"En plus, ça permet de les observer de vraiment près l'air de rien, des fois que t'aies remarqué un truc bizarre du style la fille a que deux dents de devant".

snapshot_338f91cc_d38f946a

"Après ça, je m'occupe de satisfaire leurs petites envies, on danse, on rigole, on se chatouille, on se fait quelques petites blagues..."

snapshot_338f91cc_d39127a5

"Et quand je sens qu'elles vont trouver l'ensemble pas mal, je les envoie faire des trucs utiles du genre nettoyer, faire mes disserts, rédiger mes devoirs..."

snapshot_338f91cc_d38fa49e

"Moi, pendant ce temps-là, j'ai le temps de développer mes contacts pour mes prochains rencarts avant même que le précédent soit terminé !"

snapshot_338f91cc_738fd0f8

"Et le lendemain, y a plus qu'à récupérer les billets doux pour ma collec', et des fois les p'tits cadeaux pour celles à qui j'ai pas demandé de faire des trucs trop hard core comme récurer les chiottes de la résidence... Bon c'est pas les chaînes hifi et tout ça, mais les bonsaïs, c'est sympa aussi, ça rend zen et sage y paraît"

snapshot_7385ef85_33900f57

" - Mais Karim, tu peux pas traiter les filles comme ça !!! On dirait que tu bosses à la chaîne dans l'agro-alimentaire, M'man doit se retourner dans sa tombe... C'est dégradant, et puis machiste, et puis rétrograde, et puis insultant, et puis pathétique...
  - L'hôpital qui se fout de la charité ! Jeanne Marquès, c'était ptêt pas juste une histoire de bidoche, tu vas me sortir qu'il y avait des sentiments...
  - Mais exactement ! Je l'ai aimée ! Passionnellement et de tout mon corps plus que de toute mon âme, mais sincèrement aimée ! Et puis... c'est quoi l'intérêt de tout cette vaine succession de rendez-vous identiques tous pareils aux mêmes ? T'as pas envie de faire dans le qualitatif plutôt que dans ce quantitatif qui donne le tournis ? Devenir proche de quelqu'un, tomber amoureux, matérialiser tout ça par le contact de vos peaux sous la couette, floutées pour les âmes sensibles...
  - Hélène Ferrand ??? Hélène Ferrand c'était du qualitatif peut-être ?
  - Peut-être pas, mais au moins je me souviens de son nom !
- Hé mais moi aussi, qu'est-ce que tu crois ! J'tiens même une liste pour savoir où j'en suis, et je garde toutes les infos sur un tableur, crois-moi, les entretiens de brus potentielles de Maman à côté, c'était pipi de chat noir. Moi, les générations futures pourront vivre sur mes cinquante rencarts pour tout savoir des gonzesses du district ! Signe astrologique, profession, rêves... j'note tout !"

snapshot_7385ef85_13900db7

" - Et puis moi, contrairement à ce que tu crois, j'suis un romantique des temps post-modernes. J'me réserve pour le grand amour qui dévaste tout sur son passage comme une bombe atomique.
  - Mouais... T'es impuissant ou quoi ?"

snapshot_338f91cc_d38fa259

"'Tain mais vous vous êtes donné le mot ou quoi ? Y'a une meuf qui m'a fait une psychanalyse gratuite sous le prétexte que j'embrasse pas en rencart... Comme si j'avais envie de me retrouver avec une horde de cinquante furies qui font la queue devant chez moi pour renverser ma poubelle et me coller la tête dedans !"

snapshot_338f91cc_338fb603

" - Et puis si tu t'imagines que je donne pas de ma personne quand la nana elle veut que je lui fasse la danse du petit chien, tu te fous le doigt dans l'oeil ! C'est ultra physique, les rencarts bof bof voire pas mal à la chaîne !
  - Ah ! La chaîne ! Tu le dis toi-même !"

snapshot_7385ef85_93900ee3

" - Bon... mais toi Elim, t'occupes comment ton temps dans ton No-Man-sauf-toi-Land ?
  - Ben écoute... J'ai décidé de faire un retour sur moi-même, tu vois, comme Papa, et de poser par écrit tout ce qui m'arrive, pour laisser une trace, réfléchir... et puis, avec un peu de chance, ça donnera des ailes à ma plume de journaliste, même si c'est pas ma vocation première et...
  - Oh l'horreur Elim, mate ça ! Le serveur s'est coupé la main en cuisine, il a le moignon qui pendouille ! C'est horriiiiible, faut faire quelque chose !"

snapshot_7385ef85_f3900f04

" - Qu'est-ce qu'on disait avant que l'ambulance arrive ? Faut être un peu manchot, quand même, pour se couper toute la main comme ça... Pis faut le dire, la faim est coupée aussi, tu veux mes crêpes ? Ah ouais, j'sais, j'voulais t'dire : ça y est, j'ai choisi ma spécialité. J'ai vachement hésité, parce que j'étais tenté par les arts plastiques...
- Mouarf ! Mais t'as jamais su peindre autre chose que Maman sur fond rose !"

snapshot_7385ef85_73900f17

"J'te rappelle que j'ai quand même été premier violon de l'orchestre de l'école, d'une. Et d'autre part, on s'en fout de mon talent puisque c'est pas moi qui fais mes devoirs".

snapshot_7385ef85_73900e91

"Et puis les ateliers sculpture, avec les modèles qu'ils engagent pour poser, excuse-moi du peu, ça cartonnait comme bon plan. Mais j'ai réfléchi et j'me suis dit que c'était trop dur de convaincre mes rencarts de faire des toiles et tout ça, y'aurait pas eu d'unité de style en plus, c'était un coup à se faire choper la main hors de mon sac de corvées."

snapshot_7385ef85_53900de8

"Alors, c'est comme ça que j'ai choisi les sciences politiques. Les thèmes avaient pas l'air bien durs, c'est pipeau et compagnie, elles peuvent toutes faire mes disserts en baratinant un peu, et je trouve que ça en jette pas mal pour quand j'me retrouverai sur le marché de l'emploi. C'est que j'voudrais pas stagner critique de film pendant des lustres comme certains, moi."

snapshot_7385ef85_53900cde

Je suis content d'avoir revu mon frère, mais je me demande quand il se décidera à grandir un peu. Cette histoire de premiers rendez-vous traîne depuis qu'on était ado, et je vois toujours pas l'intérêt de la chose. Avoir 50 rendez-vous paradisiaques, ça j'aurais compris... mais cinquante premiers rendez-vous alors que les meilleures choses attendent souvent le deuxième pour sauver les apparences des principes, ça n'a pas de sens.

snapshot_7385ef85_f3916571

Et puis, il a beau jeu de m'imaginer en stagnation professionnelle, lui qui n'a pas la moindre idée de ce que travailler veut dire : après un bref passage au contrôle des infos, je viens d'être promu rédacteur de la rubrique nécrologique. Ma première chronique était dédiée au serveur qui s'est malencontreusement coupé toute la main, décédé des suites de sa blessure. RIP, pauvre manchot.

<< Episode 10 : Premiers pas d'hommes à femmes Episode 12 : Quatre rencarts et un enlèvement >>